Vin repas : quel vin pour quel type de repas ?

DirectImmobilier Investir Vin repas : quel vin pour quel type de repas ?

Boire du vin ne se résume pas à une consommation lambda de boisson alcoolisée, mais cela relève d'un savoir faire, un art de vivre qui renferme des charmes dont lui seul possède les secrets. La tradition du vin s'est forgée à travers les siècles et les siècles, et il convient de la connaître.

Quelle importance pour l'association vin/repas ? 

Le vin est une boisson qui se consomme lors de repas, mais le type de cette dernière va varier selon la nature du met que l'on est en train de déguster. En effet, certains vins sont appropriés à certains plats, et pas d'autres. Afin de devenir un vrai buveur de vin, cet article a été mis à votre disposition afin de maîtriser avec élégance, les rapports entre les vins et les repas.

"Bonne cuisine et bon vin, c'est le paradis sur terre", disait Henri IV. Pourquoi certaines catégories de vins se marient parfaitement avec certains repas, tandis que d'autres se placent totalement en porte-à-faux et semblent marquer une dissonance inexorable lorsqu'on les consomme ensemble ? vin repas

Il n'est pas de définition qui puisse éclaircir rationnellement les rapports entre vins et repas. Cela ne s'explique qu'à travers les saveurs, qui constituent une notion subjective et ne saurait par conséquent, être démontrée. 

Disons que certains vins, lorsqu'ils sont consommés en même temps que certains repas, améliorent la saveur de ces derniers, témoignent d'une complétude que seules les papilles gustatives perçoivent. 

En revanche, lorsque l'on associe ces mêmes repas avec d'autres catégories de vins, il se peut que l'on y ressente un goût peu appréciable, voire carrément mauvais. D'où l'importance de savoir associer les bons vins aux bons repas, afin de profiter d'une dégustation à la hauteur de nos attentes. Mais comment acquérir ces connaissances ? 

Maîtriser les compatibilités entre vins et repas

Etant donné que les goûts ne se discutent pas, mais surtout ne s'expliquent pas, ce ne sera pas chose aisée que de saisir par soi même les compatibilités entre vins et repas

Pour commencer, sachez qu'en règle générale, les plats traditionnels d'une région donnée sont très souvent compatibles avec les vins originaires de cette dernière, à cause des similitudes d'ordre organoleptique, c'est à dire relatives aux saveurs, qu'il y a entre les deux parties.  

Ainsi, un plat méditerranéen a de grandes chances d'être compatible avec un vin issu de vignes et vignerons de la même région, idem pour les plats et vins montagnards, de campagne, etc. C'est une première indication qui sera d'une grande aide pour beaucoup d'entre vous. 

Pour aller plus loin, il va falloir apprendre à déguster les vins et en reconnaître les différents arômes, afin de les associer avec des plats du même ordre. Par exemple, si l'on est sur le point de déguster une truffe, l'idéal serait de l'associer avec un Pomérol, car ce dernier dégage, au cours de son vieillissement, un arôme similaire à ce champignon. Voici quelques associations qu'il est intéressant de connaître pour tout novice en la matière : 

  • Le vin et la viande : s'il s'agit de viande rouge, il est préférable de choisir un vin tannique et corsé, c'est à dire assez fort, contre un vin blanc, ou un rouge plus léger, dans le cas des viandes blanches.
  • Vin et fromage : l'idéal serait un vin blanc, mais il est possible d'y associer un vin rouge à condition qu'il soit moins corsé.